L’apparition de nouveaux médias sociaux a suscité aussi celle de nouveaux métiers. Ainsi, la gestion d’une communauté en ligne relève des prérogatives d’un Community Manager. Ce dernier dans l’exercice de ses fonctions doit avoir effectué un parcours universitaire précis, et posséder certaines qualités. Cependant, il s’agit d’un métier assez récent, et beaucoup ignorent encore tout de la profession de Community Manager. Le but du présent article est d’apporter un maximum de réponses à cette interrogation.

Qu’entend-on par Community Manager ?

Le Community Manageur (CM) encore appelé animateur de communauté en français est un spécialiste des médias sociaux. Il met ainsi son savoir au service d’une entreprise, d’une marque, ou d’une célébrité, en fédérant les internautes. Son rôle est de créer et de gérer une communauté d’internautes ayant un même centre d’intérêt. De façon générale, il travaille en agence, mais aussi pour le compte d’un annonceur, d’un site web, d’une entreprise, etc.

Véritable ambassadeur de la marque ou de l’entreprise, il représente le lien entre les internautes et la structure. À ce titre, il doit faire parvenir les attentes et les messages des internautes, aux entreprises, et vice-versa. Aussi, il doit avoir une parfaite maitrise des réseaux sociaux, ainsi que des codes de communication via internet.

Toutefois, il n’est pas uniquement question de savoir se servir du web pour être un bon Community Manager. En effet, il existe d’autres compétences transversales qu’il faut posséder. Ainsi, beaucoup disent du Community Manager qu’il est un « professionnel ayant plusieurs casquettes ».

Le métier de Community Manager

Comment devenir un Community Manager ?

À ces débuts, la profession de Community Manager était vraiment difficile, car il n’existait pas une véritable formation diplômante. Ainsi, les premiers CM ont dû apprendre le métier par eux-mêmes, et même si c’est encore possible aujourd’hui, il existe une véritable formation.

De ce fait, il est possible d’exercer le métier de Community Manager en ayant un niveau de Bac+ 2 dans l’une des filières ci-dessous:

  • Un Brevet de technicien supérieur (BTS) option Communication ;
  • Un BTS en Management Commercial Opérationnel (MOC);
  • Un BTS technico-commercial (TC);
  • Un DUT en métiers du multimédia et de l’Internet (MMI).

Par ailleurs, les recruteurs sont également à la recherche de profils plus élaborés et recherchent donc des spécialistes. Ainsi, sont demandés les profils avec un niveau bac+3 et bac+5. Voici une liste non exhaustive des formations qui permettent d’accéder au Community Management avec un niveau Bac+3 sont les suivantes :

  • Une licence professionnelle en E-commerce et Marketing numérique avec différents parcours ;
  • Une licence professionnelle en métier de la communication [communication off-line et on-line] ;
  • Un diplôme Ina documentaliste multimédia et gestionnaire de médias et de données ; etc.

Quant au niveau Bac+5, voici quelques formations qui donnent accès au métier de CM :

  • Un diplôme de l’école de commerce ;
  • Un diplôme d’IEP en plus d’une formation en communication online ;
  • Un Master Business Administration [MBA] en Marketing digital ; etc.

Quelles sont les qualités humaines essentielles à la profession de CM ?

En effet, il ne suffit pas de suivre une formation diplômante pour être un bon CM, pour une entreprise. Il faut par-dessus tout, posséder de solides qualités humaines à savoir :

  • Les qualités relationnelles sont un atout de taille, car ce dernier doit savoir comment échanger avec un public. Le fait qu’il soit derrière un écran n’exclut pas qu’il soit en contact étroit avec les internautes, et de ce fait il doit susciter l’intérêt de ces derniers ;
  • La courtoisie, et le ton amical sont des comportements que doit adopter un bon CM ; aussi il doit être aussi en mesure de solutionner d’éventuels conflits ;
  • La réactivité et la curiosité, à cause des perpétuelles mutations observées dans le domaine du Web ;
  • La créativité est un atout majeur du Community Manager qui lui permettra de maintenir l’attention de sa communauté et d’attirer de nouveaux membres.

Quels sont les moyens d’action d’un CM ?

Pour mieux exercer son métier, le Community Manager doit mettre en place un certain nombre d’actions. Ainsi, susciter les interactions en créant des contenus à forte valeur ajoutée à travers les blogs, les fiches produits, constitue un moyen de remplir son rôle. Aussi, il peut entreprendre des actions promotionnelles à l’endroit des abonnés des différents réseaux sociaux [Twitter, Facebook, etc.]

De plus, il a la possibilité de donner l’occasion à sa communauté de choisir le produit ou le service qu’elle souhaite voir sur le marché. Aussi, le Community Manager peut accroitre l’engagement de la communauté en faisant de véritables ambassadeurs. Pour y parvenir, il organise des concours ou des rencontres avec des membres de la société.

En tant que modérateur d’une communauté, il doit aussi s’assurer du bon déroulement des activités en son sein. Pour y arriver, il peut mettre en place une certaine ligne de conduite à suivre.

Bien que l’animation de la communauté soit le travail fondamental du Community Manager, d’autres tâches non négligeables sont aussi les siennes. Il s’agit entre autres de :

  • L’analyse des résultats de ses actions ;
  • La conception de contenus rédactionnels et multimédias [images, photos, etc.] ;
  • La veille concurrentielle ;
  • L’élaboration de stratégies et la formalisation des procédures.