La pédagogie

Qu’est-ce que l’andragogie ?

L’andragogie, c’est l’art d’éduquer les adultes, à l’opposé de la pédagogie qui est généralement faite pour un jeune auditoire. Le terme est apparu en 1833 en Allemagne à une époque où la formation ne s’adressait qu’aux hommes. On peut la définir comme un ensemble de techniques qui conduisent vers la connaissance, l’éducation ou la formation.

Principes de l’andragogie

L’andragogie part du principe que l’adulte est assez mature pour savoir ce qu’il veut. Il ne sert donc à rien de le gaver avec un contenu vaste et général. La formation doit être précise et favoriser l’émergence de deux fondements de la conscience : où ai-je envie d’aller ? Où suis-je aujourd’hui ? Ce qui fera jaillir en lui une envie de se développer.

Le formateur a pour mission de s’assurer que son auditoire a appris la leçon. Il n’est pas tenu de tout connaître, mais il doit maîtriser les fondamentaux de son sujet pour pouvoir animer la formation.

Un groupe d’adultes est composé de personnes chargées d’expériences diversifiées et intéressantes. À l’entame de la formation, il est du ressort du formateur de détecter toutes ces potentialités qui seront exploitées au profit du groupe.

Les fondamentaux à respecter

Le but d’une formation pour adultes, c’est de faciliter l’apprentissage en groupe. Il ne faut donc pas permettre à quelques individus de monopoliser la parole au détriment du grand nombre. Le formateur doit canaliser les prises de parole.

Le temps est compté en andragogie. Il faut l’exploiter à bon escient. Le formateur doit gérer le temps avec parcimonie et répondre aux exigences. Pendant les séances, il doit privilégier la pédagogie inversée qui évite de s’étendre sur la théorie et de passer à l’essentiel.

Les retours d’expérience ne doivent pas se transformer en discussion ou en débats sur le fond du sujet. Le plus important, c’est l’expérience d’apprentissage qui doit été partagée. Le formateur doit veiller à ce que tout le monde participe à l’apprentissage.

L’andragogie favorise à la fois la formation et l’action. Le formateur n’est qu’un accompagnateur, un facilitateur qui aide les apprenants à apprendre et à se former eux-mêmes. Pour cela, il doit créer un cadre favorable à l’acquisition de nouveaux comportements que les apprenants doivent adopter pour l’atteinte des objectifs.

Différences entre andragogie et pédagogie

L’andragogie est opposée à la pédagogie. Le but de la pédagogie est d’enseigner alors que l’andragogie a pour but de former. La pédagogie favorise la communication de trois types de savoir : la connaissance, le savoir-faire et le savoir-être. L’andragogie favorise l’équilibre entre : savoir, savoir faire faire, savoir-faire, qui implique la confiance, le savoir-être, le savoir créer et le savoir devenir, c’est-à-dire la capacité.

En pédagogie, l’enseignant peut être à la fois rigoureux, autoritaire ou démocratique. Les apprenants sont dépendants de l’enseignant, et apprennent ce que ce dernier leur inculque. Le formateur des adultes conçoit un contenu adapté aux besoins des apprenants et favorise l’accompagnement. Il peut user de conseils ou de motivation pour obtenir des résultats. Les apprenants ici sont autonomes.

Par ailleurs, les adultes ne mémorisent pas les cours à la manière des enfants. Ils ne sont pas non plus tenus d’accepter tout ce que le formateur leur apporte. Ils doivent être convaincus d’abord parce que leur esprit n’est plus malléable, et ils ont l’esprit critique.

Newsletter
Soyez informé
Recevez tous les mois la liste des articles publiés sur notre magazine.