Le Compte Personnel de Formation est un moyen mis à la disposition des salariés ou des personnes à la recherche d’emploi afin de se former facilement. En effet, il permet à ceux-ci de cumuler un certain nombre d’heures qui seront utilisées plus tard dans le cadre de leur projet de formation. Il est donc important de savoir comment utiliser ce compte.

C’est quoi le Compte Personnel de Formation ?

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est un droit à la formation professionnelle destiné à toute personne désirant acquérir de nouvelles compétences ou reprendre un emploi. Il s’agit, en réalité, d’un moyen de financer votre projet de formation. L’objectif principal du CPF est donc de permettre aux bénéficiaires de disposer de créneaux de formation tout au long de leur vie professionnelle.

Le CPF se décline en un certain nombre d’heures de formation. Ces heures de formation sont assignées à chaque titulaire durant toute sa vie active jusqu’à la retraite. Ainsi, vous pouvez bénéficier de ce compte dès votre entrée dans la vie professionnelle jusqu’à la date de votre départ en retraite.

Le Compte Personnel de Formation vous offre la possibilité d’acquérir des connaissances susceptibles de vous conduire à l’obtention d’une certification ou encore d’un diplôme. Ainsi, en disposant du CPF, vous pouvez non seulement augmenter votre niveau de qualification, mais également sécuriser votre parcours professionnel.

Comment utiliser son Compte Personnel de Formation ?

Comment fonctionne le Compte Personnel de Formation ?

À la fin de chaque année, le Compte Personnel de Formation fait l’objet d’une alimentation en heures. Il reste dans une limite de 150 heures de formation sur 8 ans. En effet, pour les salariés qui travaillent à temps plein, chaque année, le CPF est crédité de 24 heures durant les 5 premières années. Pendant les 3 années suivantes, il est crédité de 12 heures par an.

En ce qui concerne les personnes qui se trouvent dans une période de travail à temps partiel, les heures de formation inscrites sur le CPF sont calculées proportionnellement au temps de travail effectué. Pour ce calcul, plusieurs points sont pris en compte. Il s’agit, notamment, des périodes d’absence relative à un accident de travail, à un congé de maternité ou encore à une maladie professionnelle.

Par ailleurs, les heures portées au crédit du CPF demeurent acquises durant toute votre vie professionnelle jusqu’à votre départ en retraite même quand vous changez de statut. Cela est également valable en cas de perte d’emploi ou de changement de situation professionnelle.  

Comment utiliser votre CPF en tant que demandeur d’emploi ?

Lorsqu’un demandeur d’emploi souhaite mobiliser son Compte Personnel de Formation, il peut le faire sans demander, au préalable, l’accord de Pôle Emploi. En réalité, les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi disposent d’un CPF et peuvent donc s’en servir pour bénéficier de formations.

Lorsque vous effectuez une inscription à Pôle Emploi, vous pouvez utiliser votre CPF afin de suivre une formation, sans une autorisation de l’établissement. Cependant, si vous ne disposez pas de crédits suffisants sur votre CPF, vous pouvez solliciter un accord de Pôle Emploi pour bénéficier d’un financement pour votre formation.

Par ailleurs, en étant à la recherche d’emploi, vous pouvez utiliser les heures créditées dans votre Compte Personnel de Formation pour suivre une formation. Pour cela, il faut nécessairement que la formation choisie fasse partie des types de formations reconnues prioritaires par les pouvoirs publics et les partenaires sociaux.

Comment utiliser votre CPF en tant que salarié ?

En tant que salarié, l’utilisation du Compte Personnel de Formation peut se faire lorsque vous envisagez de suivre des formations en dehors de vos heures de travail. Dans ce cas, vous pouvez utiliser votre CPF sans demander, au préalable, une autorisation auprès de votre employeur.

Pour des formations sur vos heures de travail, il faut obligatoirement obtenir un accord de l’entreprise dans laquelle vous travaillez. Pour cela, vous devez transmettre une demande d’autorisation à votre employeur au moins 60 jours avant l’entrée en formation si la durée de celle-ci n’excède pas 6 mois. Si la durée est supérieure à 6 mois, vous devez demander l’accord de votre chef environ 120 jours avant le début de votre formation.

En effet, pour donner son accord, votre chef se basera sur le contenu ainsi que le calendrier de votre formation. L’entreprise se chargera de donner suite à votre requête dans un délai qui vous sera notifié par décret. En cas de réponse positive, il ne vous reste simplement qu’à vous mettre d’accord avec le service RH de la société afin de planifier votre nouvel emploi du temps qui combinera à la fois les horaires de travail et de formation.

Il faut noter que l’employeur prend en charge les frais pédagogiques de formation ainsi que les frais annexes relatifs aux transports, à l’hébergement, etc. Ceci est possible seulement lorsqu’il a conclu, au préalable, un accord d’entreprise sur le Compte Personnel de Formation. Dans le cas contraire, les frais de formation seront couverts par l’Opca.