Pour les salariés désirant se former, le prix de la formation continue représente le plus grand obstacle. Ainsi, après l’identification de la formation qui est une étape essentiellement difficile, le financement intervient et se présente souvent comme un casse-tête pour tout le monde, que vous soyez salarié, indépendant ou même chef d’entreprise. Cependant, il existe de nombreux accompagnements et aides pouvant faire diminuer le coût de la facture finale. Comment financer sa formation continue ? Découvrez-le dans cet article !

Financer sa formation continue : par où commencer ?

Commencez par organiser votre requête de financement de formation, puis envoyez-le aux différents organismes. Prévoyez, ensuite, les échanges avec le service des ressources humaines puis communiquez sur tout ce que vous envisagez de faire après votre formation. En effet, vous pouvez solliciter plusieurs organismes pour commencer.

Le plus important, c’est de capitaliser des acquis afin de conserver son emploi et d’évoluer. Sachez que de nos jours, se former sans avoir de budget est possible. Mais se préparer est le plus important. Pour cela, à qui faire appel si l’on souhaite bénéficier d’une aide pour le financement de sa formation ?

Comment financer sa formation continue ?

Quels sont les dispositifs de financement de la formation continue ?

Lancée par la loi du 5 septembre 2018, la réforme de la formation continue apparaît coûteuse en France. Ainsi, son instauration a été combattue par certains cadres avant d’être finalement acceptée de tous. Depuis, il s’est avéré indispensable de financer sa formation continue ou professionnelle avant de passer à l’étape suivante ou de gravir un échelon dans le monde professionnel. Elle a également connu plusieurs transformations quant à son fonctionnement. Il existait plusieurs organismes précédemment responsables de la formation qui se sont vite retrouvés membres de « France Compétences ».

Par ailleurs, en fonction de votre profil ou de votre statut, les différents types de dispositifs de financement existants sont tous différents. Ainsi, que ce soit une entreprise, un salarié, un étudiant, un demandeur d’emploi ou un chef d’entreprise, les dispositifs divergent les uns des autres. En outre, il existe plusieurs dispositifs de financement de la formation continue. Comme exemple, il y a le CPF (Compte Personnel de Formation) et le CIF (Congé Individuel de Formation). Sachez que le CIF est devenu CPF Transition professionnelle suite à la réforme. Nous avons également la VAE qui est la Validation des acquis de compétences. Il est important de savoir que la période de professionnalisation a été remplacée par le Pro A.

Quels sont les organismes à solliciter pour le financement de sa formation continue ?

Le financement de la formation continue dépend de la situation dans laquelle se trouvent les candidats. C’est ce qui rend la question complexe. Les candidats peuvent être des salariés, des demandeurs d’emploi, des handicapés, etc. Ainsi, pour les demandeurs d’emploi, le Compte Personnel de Formation est une option, il est dispositif commun à tous. Avec le CPF, il faut avoir suffisamment d’heures de formation dans son expérience professionnelle passée.

Par ailleurs, les salariés des grandes structures disposent de nombreuses solutions. Leur interlocuteur direct est le responsable de formation. En effet, ce dernier va les aider à s’orienter vers les compétences précises à acquérir, mais aussi dans leur processus de formation. En dehors des entreprises, vous pouvez demander des informations auprès des acteurs de financement comme les structures délivrant des formations professionnelles, les Missions locales ou encore les Fongecif. En réalité, c’est le contexte de la formation qui va déterminer son financement.

Quelles sont les autres solutions pour financer sa formation continue ?

Plusieurs moyens permettent de financer votre formation continue. En effet, pour chaque statut, il existe plusieurs types de solutions. Tout d’abord, il existe plusieurs chargés de relations d’entreprise pouvant vous aider à concrétiser votre formation sans que vous ayez besoin de mettre la main à la poche. Ces chargés de relations appartiennent, en effet, à des organismes à but non lucratif qui s’investissent pour aider ceux qui sont dans le besoin.

Par ailleurs, si vous faites partie de la catégorie des demandeurs d’emploi, il existe des formations courtes pour vous permettre de réduire les coûts de votre formation continue. Aussi, si vous souhaitez suivre une formation en alternance, généralement conseillée aux salariés, votre employeur prend en charge le coût de la formation, et vous avez un statut de salarié. Ce qui vous permet non seulement de financer votre formation, mais aussi de travailler et d’être rémunéré. 

Sachez également qu’il est possible de terminer une formation avec un statut de stagiaire rémunéré dans le cas où la formation se poursuivrait au-delà de la durée de vos droits. Dans ce cas, vous pourrez percevoir la rémunération de fin de formation ou l’allocation de solidarité. Il est donc important que vous preniez contact avec l’un des membres de l’organisme sollicité, pour vous assister dans les démarches à suivre afin de bénéficier d’une aide en ce qui concerne le financement de votre formation continue.